Colloque international : Bibles and Scholars : A Tribute to Paul Kahle and Gérard Weil


Du 9 au 12 mai 2022 à la Maison méditerranéenne des sciences de l’homme, Aix-en-Provence.

Organisation/contact : Élodie Attia (CNRS, AMU, TDMAM) : elodie.attia@univ-amu.fr

Dans le cadre du projet ANR : MANUSCRIPTA BIBLIAE HEBRAICAE
Avec le soutien de l’IREMAM (CNRS, AMU)
Avec le soutien de l’European Association for Jewish Studies*


TELECHARGER LE PROGRAMME

https://www.cpaf.cnrs.fr/IMG/pdf/bibles-and-scholars-program-web.pdf

Affiche réalisée par Patricia Zuntow (TDMAM)



PRÉSENTATION


Paul Kahle (1875-1964) et Gérard Weil (1926-1986) sont deux éminents spécialistes qui ont marqué et marquent encore profondément les études bibliques et massorétiques.
Depuis la découverte en 1926 par Kahle du premier manuscrit complet de la Bible hébraïque jamais conservé (« le Codex de Léningrad ») et les travaux de Weil des années 60-70, les interrogations sur l’origine du texte biblique et sa transmission médiévale se sont multipliées, les éditions de la Bible grandement renouvelées.

En novembre 2016, le fonds documentaire et d’archives privé de Weil a été légué à la BIAA (MMSH) tandis que le projet ANR Manuscripta Bibliae Hebraicae (sous la responsabilité d’Élodie Attia) entamait un travail systématique sur la forme, la fonction et les usages des manuscrits bibliques produits en Europe et en Méditerranée, prolongeant à sa façon cette tradition d’étude au sein du laboratoire TDMAM.

Ce colloque sera l’occasion de rappeler les liens scientifiques étroits qui unissaient Paul Kahle et Gérard Weil, de leur rendre hommage, et de mettre en lumière les études des chercheuses et chercheurs qui aujourd’hui, s’interrogent encore sur les mécanismes de transmission matérielle des textes à portée religieuse ou sacrée, pour mieux les comprendre, et, comme aimait le dire Philippe Cassuto, lui-même fervent disciple de Gérard Weil, pour analyser ces textes “tels qu’ils sont et non comme ils devraient être”.




Paul Kahle (1875-1964) and Gérard Weil (1926-1986) are two eminent specialists who had and continue to have a profound impact on biblical and Masoretic studies. Since Kahle’s discovery in 1926 of the first complete manuscript of the Hebrew Bible ever preserved (the “Leningrad Codex”) and Weil’s work in the 1960s and 1970s, there has been a growing number of questions about the origin of the biblical text and its medieval transmission, while editions of the Bible have been substantially updated.

In November 2016, Weil’s private document and archive collection was bequeathed to the BIAA (MMSH) as the ANR project Manuscripta Bibliae Hebraicae (led by Élodie Attia) began working systematically on the form, function, and uses of biblical manuscripts produced in Europe and the Mediterranean, continuing this tradition of study in its own way within the TDMAM research unit.

This colloquium will be an opportunity to recall the close scientific ties between Paul Kahle and Gérard Weil, and to pay tribute to the researchers who are still working today to better understand the mechanisms of material transmission of religious and sacred texts, and, as Philippe Cassuto – himself a fervent disciple of Gérard Weil – liked to say, to study the texts “as they are and not as they should be”.



Citer ce billet
Élodie Attia (2022, 1 mai). Colloque international : Bibles and Scholars : A Tribute to Paul Kahle and Gérard Weil. MBH - Manuscripta Bibliae Hebraicae. Consulté le 15 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/rayg