LES BIBLES ET LEURS USAGES EN OCCIDENT MEDIEVAL Un point d’études latines et hébraïques                            

Mis en avant

SÉANCES MÉDIÉVALES D’AIX-MARSEILLE // séminaire pluridisciplinaire sur le Moyen Âge // année 2023-2024

Avec Chiara Ruzzier (Université de Namur) // Discutants : Élodie Attia (CNRS, TDMAM) et Emmanuel Bain (Aix-Marseille Université, TELEMMe)

Jeudi 8 février 2024

14h-17h

MMSH, salle PAF

Continuer la lecture

Participation au séminaire Pratiques médiévales de l’Ecrit, Université de Namur, Belgique, 19 avril 2023.

Mis en avant

Je suis heureuse de participer au séminaire « Pratiques médiévales de l’écrit » d’histoire de l’Université de Namur, mercredi prochain, en fin de journée.
Il s’agira de reprendre la question du corpus des Bibles hébraïques médiévales à ce jour conservées et celles produites avant 1300, et les estimations en fonction des types d’écrit, là aussi, une vaste question.
 
Ci-dessous le beau programme.
 

Continuer la lecture

Séminaire interlabo MMSH 2022-2023 : “De l’écrit à l’écran. Objets numériques et matérialité des sources écrites”

Galerie

Depuis 2021, un séminaire interlaboratoire de la Maison méditerranéenne des sciences de l’homme (MMSH – Aix-Marseille université), co-organisé par Élodie Attia (TDMAM), Emmanuelle Chapron (Telemme), Sébastien Douchet (Cielam) et Anne Mailloux (La3M), réunit des spécialistes, professionnels, étudiants et utilisateurs du … Continuer la lecture

Conference Report “Bibles and Scholars : a Tribute to Paul Kahle and Gérard Weil”, Aix-en-Provence, Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme, 9 to 12 of June, 2022.

The colloquium “Bibles and Scholars : a Tribute to Paul Kahle and Gérard Weil” has been held in Aix-en-Provence, from 9 June to 12 June 2022. Organized by Elodie Attia (CNRS Aix-Marseille Université). Originally planned for April 2020, it had been delayed due to the COVID 19 crises and to the loss of Prof. Philippe Cassuto (IREMAM, Aix-Marseille University) who was co-organizer, and one of the last disciples of Gérard Weil. With the support of the European Association of Jewish Studies.

Abstract Continuer la lecture

Colloque international : Bibles and Scholars : A Tribute to Paul Kahle and Gérard Weil


Du 9 au 12 mai 2022 à la Maison méditerranéenne des sciences de l’homme, Aix-en-Provence.

Organisation/contact : Élodie Attia (CNRS, AMU, TDMAM) : elodie.attia@univ-amu.fr

Dans le cadre du projet ANR : MANUSCRIPTA BIBLIAE HEBRAICAE
Avec le soutien de l’IREMAM (CNRS, AMU)
Avec le soutien de l’European Association for Jewish Studies*


TELECHARGER LE PROGRAMME

https://www.cpaf.cnrs.fr/IMG/pdf/bibles-and-scholars-program-web.pdf

Affiche réalisée par Patricia Zuntow (TDMAM)



PRÉSENTATION


Paul Kahle (1875-1964) et Gérard Weil (1926-1986) sont deux éminents spécialistes qui ont marqué et marquent encore profondément les études bibliques et massorétiques.
Depuis la découverte en 1926 par Kahle du premier manuscrit complet de la Bible hébraïque jamais conservé (« le Codex de Léningrad ») et les travaux de Weil des années 60-70, les interrogations sur l’origine du texte biblique et sa transmission médiévale se sont multipliées, les éditions de la Bible grandement renouvelées.

En novembre 2016, le fonds documentaire et d’archives privé de Weil a été légué à la BIAA (MMSH) tandis que le projet ANR Manuscripta Bibliae Hebraicae (sous la responsabilité d’Élodie Attia) entamait un travail systématique sur la forme, la fonction et les usages des manuscrits bibliques produits en Europe et en Méditerranée, prolongeant à sa façon cette tradition d’étude au sein du laboratoire TDMAM.

Ce colloque sera l’occasion de rappeler les liens scientifiques étroits qui unissaient Paul Kahle et Gérard Weil, de leur rendre hommage, et de mettre en lumière les études des chercheuses et chercheurs qui aujourd’hui, s’interrogent encore sur les mécanismes de transmission matérielle des textes à portée religieuse ou sacrée, pour mieux les comprendre, et, comme aimait le dire Philippe Cassuto, lui-même fervent disciple de Gérard Weil, pour analyser ces textes “tels qu’ils sont et non comme ils devraient être”.




Paul Kahle (1875-1964) and Gérard Weil (1926-1986) are two eminent specialists who had and continue to have a profound impact on biblical and Masoretic studies. Since Kahle’s discovery in 1926 of the first complete manuscript of the Hebrew Bible ever preserved (the “Leningrad Codex”) and Weil’s work in the 1960s and 1970s, there has been a growing number of questions about the origin of the biblical text and its medieval transmission, while editions of the Bible have been substantially updated.

In November 2016, Weil’s private document and archive collection was bequeathed to the BIAA (MMSH) as the ANR project Manuscripta Bibliae Hebraicae (led by Élodie Attia) began working systematically on the form, function, and uses of biblical manuscripts produced in Europe and the Mediterranean, continuing this tradition of study in its own way within the TDMAM research unit.

This colloquium will be an opportunity to recall the close scientific ties between Paul Kahle and Gérard Weil, and to pay tribute to the researchers who are still working today to better understand the mechanisms of material transmission of religious and sacred texts, and, as Philippe Cassuto – himself a fervent disciple of Gérard Weil – liked to say, to study the texts “as they are and not as they should be”.

Colloque Final du Projet ANR MBH Manuscripta Bibliae Hebraicae “Bibles and Scholars: A Tribute to Paul Kahle and Gérard Weil”

BIBLES AND SCHOLARS / A TRIBUTE TO PAUL KAHLE AND GÉRARD WEIL

>Du 9 au 12 mai 2022 à la Maison méditerranéenne des sciences de l’homme (salle G. Duby), Aix-en-Provence.

Organisé par Élodie Attia (CNRS, AMU, TDMAM), dans le cadre du projet ANR « Manuscripta Bibliae Hebraicae ».
Avec le soutien de l’IREMAM et de l’EAJS (The European Association for Jewish Studies).
 
>Consultez le programme en ligne /Consult the program on line
https://cpaf.cnrs.fr/IMG/pdf/bibles-and-scholars-program-web.pdf
 
 
PROGRAMME
 
 
Paul Kahle (1875-1964) et Gérard Weil (1926-1986) sont deux éminents spécialistes qui ont marqué et marquent encore profondément les études bibliques et massorétiques.
Depuis la découverte en 1926 par Kahle du premier manuscrit complet de la Bible hébraïque jamais conservé (« le Codex de Léningrad ») et les travaux de Weil des années 60-70, les interrogations sur l’origine du texte biblique et sa transmission médiévale se sont multipliées, les éditions de la Bible grandement renouvelées.
 
En novembre 2016, le fonds documentaire et d’archives privé de Weil a été légué à la BIAA (MMSH) tandis que le projet ANR Manuscripta Bibliae Hebraicae (sous la responsabilité d’Élodie Attia) entamait un travail systématique sur la forme, la fonction et les usages des manuscrits bibliques produits en Europe et en Méditerranée, prolongeant à sa façon cette tradition d’étude au sein du laboratoire TDMAM.
 
Ce colloque sera l’occasion de rappeler les liens scientifiques étroits qui unissaient Paul Kahle et Gérard Weil, de leur rendre hommage, et de mettre en lumière les études des chercheuses et chercheurs qui aujourd’hui, s’interrogent encore sur les mécanismes de transmission matérielle des textes à portée religieuse ou sacrée, pour mieux les comprendre, et, comme aimait le dire Philippe Cassuto, lui-même fervent disciple de Gérard Weil, pour analyser ces textes “tels qu’ils sont et non comme ils devraient être”.
 
 
Contact :
Élodie Attia : elodie.attia@univ-amu.fr
 

 

Séminaire interdisciplinaire MMSH Aix-en-Provence “De l’Écrit à l’Écran” (octobre 2021-avril 2022)

Séminaire interlaboratoire soutenu par la MMSH Aix-en-Provence. Organisation : Élodie Attia (CNRS, TDMAM), Emmanuelle Chapron (AMU, Telemme), Sébastien Douchet (AMU, CIELAM), Anne Mailloux (AMU, LA3M).

Depuis une vingtaine d’années, les technologies numériques sont au cœur de la pratique quotidienne des chercheurs. Bien plus qu’un outil de visualisation, elles offrent des possibilités inédites pour la recherche. Ce saut numérique s’est accompagné d’un mouvement de réflexion épistémologique des communautés savantes sur leurs objets, leurs outils et leurs méthodes de travail, encourageant les travaux sur les supports de l’écrit, sur l’analyse matérielle des codices et la collation des exemplaires, sur les collections, archives et bibliothèques, sur la vie matérielle des artefacts et les strates d’interprétation ajoutées par les manipulations diverses dont ils font l’objet. Pour autant, l’accès à la matérialité des objets textuels par le numérique n’est pas la même que celle qui s’offre dans le face-à-face réel du chercheur avec l’objet-texte. Il y a ainsi, dans le monde de la recherche, un hiatus fort entre la séduction qu’exercent les nouveaux outils numériques et la conscience aiguë de la déperdition phénoménologique et herméneutique causée par la dématérialisation et la mise à distance d’objets d’études de plus en plus coupés du corps, outil aussi indispensable que l’esprit à une saisie correcte des objets. Il ne s’agit pas d’opposer « goût de l’archive » et pratiques numériques, qui n’ont rien d’incompatible et peuvent former un cercle vertueux de la recherche, mais de réfléchir, dans une triple perspective épistémologique, méthodologique et pratique, à la manière dont on peut appréhender, décrire et analyser la matérialité des objets à partir, malgré ou à l’aide de leurs substituts numériques.

Séance 2. Mardi 23 novembre. Invité : Jean-Luc Velay (CNRS, LNC), Marie Montant (AMU, LPC). Modération : Élodie Attia (CNRS, TDMAM).

La numérisation des textes a pour conséquence première leur aplatissement, là où la main du chercheur travaille avec des objets en trois dimensions. La séance discutera les possibilités des numérisations et reconstitutions 3D actuellement à l’étude, en particulier ce qu’elles apportent à l’étude des reliures. La séance fera aussi intervenir des chercheurs en neurosciences cognitives et en psychologie cognitive, qui travaillent sur le rôle que les informations transmises par les mouvements de manipulation du livre imprimé jouent dans la compréhension d’un récit par le truchement du repérage dans l’espace du texte.

 

 

 

 

 

 

Colloque 8-9 novembre 2018 / MMSH Aix / Manuscrits bibliques médiévaux de la Tamise à l’Euphrate: textes, paratextes, usages et fonctions

Mis en avant

Après le colloque de juin 2016 “Research Approaches in Hebrew Bible Manuscripts studies”, cette nouvelle rencontre à la MSSH d’Aix-Marseille Université explorera les bibles médiévales hébraïques, grecques, latines, arabes, en partenariat avec le projet ANR MBH du TDMAM et l’ERC ParaText BIb (LMU Munich).

Atelier La Main et l’Écrit / Sessions du 3 et 6 octobre 2017, à la Bibliothèque Méjanes et des Archives départementales 13

L’atelier doctoral inter-laboratoires “La Main et l’Écrit”, coordonné par Élodie Attia* en relation avec l’École doctorale (ED 355), entend initier les étudiants d’Aix Marseille Université (étudiants de masters, doctorants, post-doctorants), et tous les publics qui le souhaiteraient, à la diversité des écrits produits dans l’Histoire avant l’ère typographique, et à la diversité des approches quant à leur étude scientifique, dans les domaines disciplinaires relevant de l’UFR Arts Langues Lettres et sciences humaines.

 Cet atelier semestriel comprend, pour chaque session, une partie théorique suivi d’une mise en pratique en salle de documentation.


Sessions les mardi 3 octobre et vendredi 6 octobre sur 3 lieux : à la MMSH (Duby), à la bibliothèque Méjanes, et aux archives départementales 13. 

Continuer la lecture

Bibles écrites et bibles prononcées : réflexions partagées suite au Hebrew Vocalization Workshop 2017 de Cambridge

par Attia Élodie, Aix-Marseille Université, CNRS, TDMAM UMR7297, 13094, Aix-en-Provence, France

(Document de travail, rapport d’événement)

Le workshop qui s’est déroulé à Cambridge (19 mai 2017) sous l’égide de Geoffrey Khan, Regius Professor of Hebrew, University of Cambridge (UK), a rassemblé essentiellement des linguistes et spécialistes de la grammaire et de la prononciation de l’hébreu, mais aussi des historiens de la langue hébraïque, des historiens du texte et des codicologues et paléographes.

Continuer la lecture

Participation à la VIIIe Journée d’étude doctorale et postdoctorale de l’EPHE, 6 décembre 2016, PARIS

Élodie Attia participe à la Journée d’étude dédiée aux “Scribes et manuscrits hébreux migrants” et s’interrogera plus particulièrement sur les migrations internes au monde juif ashkénaze et sur les manuscrits bibliques pouvant aider à reconstruire ces déplacements. Elle parlera de quelques conclusions tirées de son étude récente sur le ms. Vat. Ebr. 14 à propos du ms. Vat. Ebr. 482 (Bible de la Rochelle II). En particulier, ces bibles présentent des caractéristiques paléographiques ashkénazes mais une tradition massorétique sans doute séfarade.

Continuer la lecture

Séances de séminaires du Centre Paul-Albert Février, 22/11/2016 et 29/11/2016

LE SEMINAIRE DU CENTRE PAUL ALBERT FEVRIER

Cette année, trois séances du séminaire seront consacrées à la question des Bibles hébraïques médiévales.

Séance 1: Mardi 22 novembre 2016 / 16h-18h / Salle 5
Élodie Attia
“État de la recherche sur les bibles hébraïques médiévales”

Séance 2: à venir : Mardi 29 novembre 2016 / 16h-18h / Salle 5
Élodie Attia
“Le Projet ANR ACHN 2016 MBH – Manuscripta Bibliae Hebraicae”

Séance 3: à venir: Mardi 13 décembre 2016 / 16h-18h / Salle 5
Javier del Barco
“Le catalogue du futur ? Bases de données, métadonnées et enjeux scientifiques dans l’étude des manuscrits hébraïques”.
Javier del Barco est spécialiste de codicologie hébraïque et de paléographie. Il étudie l’histoire des manuscrits hébreux de la fin du Moyen Age au début de l’époque moderne.

Conférence COMST Hambourg – 26 septembre 2016

Le Projet MBH a été présenté par Élodie Attia à la Conference du réseau international Comparative Oriental Manuscript Studies COMST – “Looking forward, Looking ahead”, à HAMBURG, le 26 septembre 2016. L’intérêt a été de présenter les enjeux du projet français ANR MBH Manuscripta Bibliae Hebraicae à d’autres chercheurs internationaux membres de ce réseau scientifique et en interdisciplinarité.

programmecomst

Colloque international EAJS LAB Aix, MMSH, 6-8 juin 2016, organisé par É. Attia, A. Perrot, S. Blapp

Le Projet ANR MBH a été présenté le 7 juin 2016 au EAJS LAB Aix 2016, organisé à la MMSH d’Aix-en-Provence, par Élodie Attia, Samuel Blapp, et Antony Perrot.

Le workshop était dédié aux approches scientifiques empruntées dans les études des sources bibliques hébraïques de la Mer Morte, de la Genizah du Caire et de la Génizah Européenne. Il était soutenu par l’EAJS et l’EVZ – Berlin, en partenariat avec le TDMAM UMR 7297 de l’Université d’Aix-Marseille.

Site dédié et Programme

prog-print-eajslab-copie_page_1